• VoitureFacile, la voiture tout simplement !

Gamme actuelle

Amarok Volkswagen

Volkswagen Amarok

Suv pick-up
3 modèles depuis 2010

Golf Volkswagen

Volkswagen Golf

Berline compacte
9 modèles depuis 1974

ID.3 Volkswagen

Volkswagen ID.3

Berline compacte
2 modèles depuis 2019

ID.4 Volkswagen

Volkswagen ID.4

Suv moyen
depuis 2020

Passat Volkswagen

Volkswagen Passat

Berline familiale
13 modèles depuis 1973

Polo Volkswagen

Volkswagen Polo

Citadine polyvalente
11 modèles depuis 1975

T-Cross Volkswagen

Volkswagen T-Cross

Suv petit
depuis 2019

T-Roc Volkswagen

Volkswagen T-Roc

Suv petit
2 modèles depuis 2017

Taigo Volkswagen

Volkswagen Taigo

Suv coupé
depuis 2021

Tiguan Volkswagen

Volkswagen Tiguan

Suv moyen
5 modèles depuis 2007

Touareg Volkswagen

Volkswagen Touareg

Suv grand
6 modèles depuis 2002

Touran Volkswagen

Volkswagen Touran

Monospace compact
4 modèles depuis 2003

Up Volkswagen

Volkswagen Up

Citadine urbaine
2 modèles depuis 2011

Anciens modèles

Coccinelle Volkswagen

Volkswagen Coccinelle

Citadine
de 1938 à 2003

Golf Sportsvan Volkswagen

Volkswagen Golf Sportsvan

Monospace compact
2 modèles de 2014 à 2020

New Beetle Volkswagen

Volkswagen New Beetle

Citadine polyvalente
4 modèles de 1998 à 2019

Volkswagen Golf 8 : un lifting pour toute la famille

Sur le circuit du Nürburgring, Volkswagen teste les modifications liées au restylage des Volkswagen Golf R. Deux prototypes berline et break (un break « R » qui n'est toujours pas prévu pour la France) poursuivent leurs essais à vive allure. Le camouflage est limité pour ces modèles qui affichent les quelques modifications esthétiques opérées par les ingénieurs de la marque.

Volkswagen ID.7

Cette grande berline de 4,96 m n’est certes pas le modèle le plus attendu chez nous où dominent les SUV de moins de 4,50 m, mais en considérant aussi d’autres marchés VW estime que la demande est suffisante pour l’ID.7, au point que nous aurons même droit l’an prochain à une variante break. Laquelle cohabitera avec la nouvelle Passat thermique qui n’existera plus qu’en break, et grimpera à 4,92 m.

Premières photos Volkswagen id.7 Tourer

Balle de break pour la berline électrique ID.7 qui va enrichir sa gamme d’une attendue version break, dénommée Tourer, qui représentera le gros des ventes sur le marché français. En attendant d’en prendre le volant au printemps 2024, nous l’avons découverte en statique et dans sa belle tenue de camouflage, lors des essais de la ID.7 Berline. Voici nos premières photos exclusives. La révélation officielle est pour bientôt et en attendant Volkswagen a profité des essais de la berline ID.7 dans le sud de la France pour sortir sa déclinaison Tourer dans une belle tenue de camouflage aux couleurs de l’automne. Premier break full électrique de la famille ID. et de la marque allemande, l’ID.7 Tourer se veut particulièrement habitable avec un coffre au volume de 545 litres alors que la berline dispose de 532 litres. Techniquement, la ID.7 est la déclinaison logique de la berline et on retrouvera ainsi le nouveau moteur électrique d’une puissance de 286 ch qui est couplé avec une batterie de 77 kWh autorisant selon la norme WLTP une autonomie de plus de 600 km. L’ID.7 Tourer sera produite en Allemagne sur la même chaîne de production que la berline dans l’usine d’Emden.

Le nouveau Volkswagen Tiguan arrive

Présenté tout récemment, le nouveau Volkswagen Tiguan fait son entrée sur le marché français, et arrive ainsi au catalogue quelques mois avant son grand rival, le futur Peugeot 3008. Basé sur la plateforme MQB evo, le Tiguan se distingue par des progrès en termes d’habitabilité, de technologie et d’efficacité de motorisation. Avec un prix de départ de 39 450 euros en finition ‘Tiguan’ ou une option de location mensuelle à partir de 419 euros, ce SUV compact parviendra-t-il à progresser au niveau des ventes ? Les prix sont salés, avec des moteurs aux puissances pour l’instant limitées à 150 ch !

Volkswagen Polo 1.0 TSI 95 Méca 5 (118g) 2023

A déjà six ans, la Polo se porte bien dans l’Hexagone, merci pour elle. Cette 6e génération s’est écoulée à 11 033 exemplaires sur les 9 premiers mois de l’année auprès des particuliers, en hausse de 39% par rapport à l’an dernier. Les problèmes de livraison semblent derrière nous et le succès de la petite VW est d’autant plus remarquable que sa gamme moteur est désormais maigrelette. Pas de diesel, ni, surtout, d’hybride à mettre face à la Renault Clio E-Tech 145 et à l’inédite Peugeot 208 Hybrid 100 e-DCS6, dont on vous reparle bientôt. Sous le capot de la Polo, hormis la GTI (207 ch), le choix est limité au 1.0 MPI 80 et au 1.0 TSI, décliné en 95 et 110 ch. Le MPI 80 n’est disponible qu’avec une boîte manuelle à 5 vitesses et le TSI 110 uniquement avec la DSG7. Seul le TSI 95 propose le choix entre les deux transmissions, mais cela n’est pas gratuit. D’abord, parce que la finition de base, baptisée sobrement “Polo ”, ne propose le 3-cylindres de 95 ch qu’avec la boîte manuelle, pour 22 105 €. Si on veut la DSG7, il faut opter au minimum pour l’exécution Life et vu que cette transmission est facturée 1 695 € de plus que la boîte manuelle, la facture grimpe à 26 200 € minimum.