• VoitureFacile, la voiture tout simplement !

L'Opel Astra remplace en 1991 la Kadett qui fut produite pendant plus de 60 ans

Opel Astra génération 6
Opel Astra génération 5
Opel Astra génération 5
Opel Astra génération 4
Opel Astra génération 4
Opel Astra génération 3
Opel Astra génération 3
Opel Astra génération 2
Opel Astra génération 1
Opel Astra génération 1

Opel Astra 1.5 D (2022)

La sixième génération d’Opel Astra est un pur produit du groupe Stellantis. La compacte allemande partage de nombreux éléments techniques avec les Peugeot 308, Citroën C4 et DS 4. À savoir, la plateforme, les motorisations ainsi que les aides à la conduite. A chaque marque revient le choix de prélever telles ou telles pièces dans la banque d’organes commune.

Opel Astra 130 ch essence

L’habitacle de l’Astra joue la carte du ­classicisme, avec un agencement dans l’air du temps. Les deux écrans de 10 pouces situés sur le même plan donnent l’illusion de n’en former qu’un. L’ensemble flatte l’œil au premier regard, avec des matériaux plutôt soignés sur la coiffe, la partie haute de la planche et des contre-portes. Sauf qu’à y regarder de plus près, l’ensemble est hétérogène, avec quelques plastiques peu flatteurs et des affichages de l’écran-compteurs assez basiques. Encore une fois, une 308 fait meilleure impression, même si l’Astra a quelques atouts dans sa manche.

Opel Astra 1.5 Diesel 130 Automatique

A force d’enchaîner les essais de voitures à piles (tantôt électriques à recharger tous les quatre matins, tantôt hybrides rechargeables aux autonomies limitées), on oublierait presque la tranquillité d’esprit offerte par un bon vieux diesel. Les 1 000 km de route possibles avec un seul plein. Les ravitaillements expédiés en une minute. La consommation de gazole souvent inférieure à 6 l aux 100 km, sans pratiquer d'écoconduite particulière.

Essai - Opel Astra 1.2 130 ch

Les principaux progrès portent sur le comportement. En reprenant la plateforme EMP2, l’Astra gagne en dynamisme, mais cela ne se fait pas au détriment du confort, bien au contraire. L’Astra n’est pas la copie de la 308. Les réglages des amortisseurs, des butées, des barres antiroulis ainsi que la calibration de la direction ont été réalisés par Opel pour offrir une philosophie de conduite propre à la marque. Et cela se remarque au volant. La direction est moins incisive et moins directe. L'allemande se la joue plus docile et mise davantage sur la polyvalence. L’amortissement est aussi plus ferme sans pour autant délaisser le confort. Cette nouvelle génération est arrivée à corriger l’un des principaux griefs des Opel version General Motors à savoir le poids excessif des véhicules.

Notre avis sur la nouvelle Opel Astra

Revue de A à Z, cette sixième génération d’Opel Astra est séduisante sur la forme mais aussi sur le fond avec de l'ADN en commun avec la Peugeot 308. Mais n’allez pas en déduire que l’Allemande copie la Française.

Essai Opel Astra 1.2 Turbo 130 ch (2022)

La première chose que l’on remarque en pénétrant dans l'habitacle, c’est cette grande dalle numérique qui semble continue depuis l’arrière du volant jusqu’au centre de la planche de bord. Il s’agit en réalité de deux écrans distincts de 10 pouces, dont celui de droite est tourné vers le conducteur. Le volant est de taille généreuse, très rond, avec un léger méplat au niveau de sa partie inférieure. Sa forme et sa taille permettent de libérer un espace important entre sa jante et son centre, ce qui assure une vue dégagée sur le combiné d’instruments.

Que vaut la nouvelle Astra d'Opel

Le nouveau design Opel avec sa calandre "Vizor", inauguré par le Mokka "2" en 2021, ne passe pas inaperçu. Au Portugal, pays choisi par Opel pour cet essai, de très nombreux automobilistes et piétons ont jeté un œil attentif à ce masque de Zorro et ce dessin aux arêtes vives qui tranche avec la banalité des précédentes générations. Un renouveau qui continue aussi à l'intérieur, avec une planche de bord spectaculaire appelée Pure Panel. Composé de deux dalles numériques dont une tactile (10 pouces) légèrement orientée vers le conducteur, cet agencement ne manquera pas de provoquer un effet "waouh".

Essai nouvelle Opel Astra

À son lancement, en juin 2022, la compacte franco-allemande (4,37 m) recevra deux motorisations essence de 110 et 130 ch avec les bien connus trois-cylindres PureTech turbo, ainsi qu’un quatre-cylindres diesel turbo de 130 ch, tous issus de la banque d'organes PSA. Le sommet de la gamme est provisoirement occupé par le groupe hybride rechargeable de 180 ch, apprécié des entreprises pour des raisons fiscales. C’est lui que nous avons choisi pour ce premier essai. Il sera rejoint d’ici à la fin de l’année par sa version 225 ch.